MBOG BASSA: GENEALOGIE BASSA

      Les peuples africains accordent une grande importance à leurs généalogies et les

Bassa du Sud Cameroun n échappent pas cette règles. Nous présenterons dans les pages qui suivent une version de ces généalogies. Généalogies qui varient très souvent au gré des intérêts fluctuants de certains clans et familles .

                          ...Généalogie et Organisation sociale

       Quelle est l importance des généalogies dans la civilisation ? Pour répondre à cette question il faut examiner l'organisation sociale de la société ; et principalement deux facteurs : Tabous de l inceste et structure politique.

     Chez les Basaa du Sud-Cameroun le mariage(même les rapport sexuels) n'est autorisé qu au déla de la 7ème génération. Cet écart généalogique de 7 paliers ne suffit pas à lui seul, il faut l'accompagner par les rites et les liturgies appropriés.

Il faudrait aussi souligner que la structure de Etat Bassa pré-colonial favorise deux principes :

-Le clan, logique généalogique par les fonctions de Nkaambok, et

-L' espace la logique territoriale pour les autres fonctions

         Le Peuple Bassa présente plusieurs particularités dans sa génèse, comme dans son évolution. Les chercheurs s accordent sur certains points comme le caractère ouvert et par conséquent évolutif de sa culture. A ce propos le chercheur Moses Doumbe di Man SAA(1)affirme « ...En tout cas, nous sommes des Bhaséens(2) uniquement parce que notre divin ancêtre, le seigneur SAA qui était aussi un grand saint, le Dieu égyptien de la sagesse et de la connaissance, a eu cette idée géniale un jour que « l homme est ici pour apprendre ce qu'est la vie, comment la mener, comment la vivre et la gérer de façon à grandir tout en faisant aussi grandir les autres en même temps que nous ».C'est delà alors qu il a regroupé en masse autour de lui des hommes, des femmes et les enfants du peuple d Egypte autour de lui(...) Ce sont ces gens alors que l on a appelé les Bhaséens ou plus exactement les « Bha Saa ».les sages ou les hommes sages. Mais c'est aussi Bha saa comme « ceux du seigneur SAA »ou «  les disciples du seigneur SAA »dont le but était de donner la sagesse divine à tout le monde sans exception. Et c'est d ailleurs la raison pour laquelle tous les Bhaséens n ont jamais été à l origine d un lien de sang,mais de principe,puisqu'ils aspiraient tous à la connaissance supérieure.En tout cas c'est ce qui les a aussi beaucoup distingué des autres peuples... »

   Nous présentons une des multiples versions des généalogies Bassa en émettant toutefois quelques remarques.

   1° -Cet arbre généalogique a été dressé sur la foi des différentes traditions orales, nous ne détenons aucun registre d état civil ni des résultats des test génétiques(une abjection). ; par conséquent nous ne pouvons apporter aucune garantie quant à leur exactitude

  2°-Il convient de relativiser l importance de cet arbre , car nous savons tous que notre peuple dans sa génèse comme comme son fonctionnement repose sur les principes et valeurs

    3°- Aucune civilisation ne s'est construite sur les généalogies

 4°-Le peuple Bassa étant converti majoritaire au christianisme, spiritualité qui s accommode mal des généalogies(4).

  5°-Les femmes ne sont généralement pas présentées dans les généalogies, pourtant il y a toujours eu dans notre peuple des filiation matrilinéaire.

 

     Nnanga(4) serait donc comme l ancêtre du peuple Bassa.Si on estime une génération à 25 ans, il aurait vécu au XIIè Siècle.

I kété li nyang

Francis INACK NJOKI HONOLL BASSAMA BA HOT BISU BI YEDE WELL NKOLL « Francis HONOLL »

(1)MOSES DOUMBE DI MAN SAA est Chercheur à l association universelle d Etudes Kalmudiques, mais aussi grand contributeur au magazine Ame du Peuple, osirien magazine.Actuel Chef de la famille Dissongo-Province céleste de Ngombolo

(2)Bhaséens, Bhasaa,autre orthographe du Basaa dans la littérature kalmudique

(3)Voir 1Timothée1V1-V5

(4) Nnanga l ancêtre supposé des Bassa, Beti, Mpoo, Bati, Yambassa, Sananga,Fang, etc...

Bibliographie

-Mbog Liaa, le savoir social du peuple Bassa- Pr MBOUI -1967

-Etre pouvoir et génération- Pr NDEBI BIYA-1987

-Ame du Peuple, osirien magazine-Paris -Octobre 2005

-Monographie sur la nationalité Bassa-1980-Pr Dika Akwa

-Les Bassa du Cameroun-cahier doutre mer-JM POUKA

-Monographie Daprès la Tradition orale-Marcel eugène WONYU-CELTHO

-Sources orales

 

Commentaires   

 
-1 #1 MATEKA 13-04-2013 16:21
:lol:
Citer
 
 
0 #2 Mongo Biyong 25-06-2013 19:49
merci pour de vos recherches
Citer
 
 
0 #3 Mongo Biyong 25-06-2013 20:00
merci de vos recherches. avez vous l'histoire(orig ine) de la grotte ngog lituba? pourquoi ce liu est-il finalement devenu un lieu de pélérinage catholique?.... ............... ............... ............... ............... ............... ............... ............... ............... ............... ............... ............... .........
Citer
 
 
0 #4 matip 30-08-2016 12:22
Salut !
Merci pour cet édification, mon soucis est de savoir comment apprendre ma langue bassa exemple le terme;lignan l'I mbōn ni mbōn qu'est-ce que cela signifie ?
Merci de me venir en aide
Citer
 
 
-1 #5 Francis 10-09-2016 14:36
Me yega Mbog
@Matip
Je ne saurai vous répondre peut être parce que l orthographe varie en fonction du rédacteur
Li nyang= la fraternité
mbôn ni mbôn = Expression pouvant signifier le progrès , le travail. Mais je ne mettrai pas ma main au feu
Espérons qu' un adinaute ayant connaissance de ce dicton pourra mieux nous éclairer.
Quant à l apprentissage de la langue Bassa, je ne pourrai vous conseiller une méthode particulière. Mais le site BASSA 2.0 semble posséder des ressources pour l apprentissage. Il y a aussi les ouvrages de la FEDABA.
Vous pourrez regarder sur leurs sites dont vous trouverez les liens sur adina-bassa.com
I kété li nyang
Francis
Citer
 
 
0 #6 Brett 15-05-2017 00:45
Sweet blog! I found it while searching on Yahoo News.
Do you have any tips on how to get listed in Yahoo News?
I've been trying for a while but I never seem to get there!
Appreciate it
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir