MBOG BASSA: Racines et Traditions

      Le pays Bassa , pays de transition, est recouvert en partie par une majestueuse et luxuriante foret tropicale. Les activités humaines, qu' elles soient politiques, économiques, spirituelles nécessitent des repères et des symboles . Certaines racines de cet éco-système ont acquis une importance particulière dans les traditions Bassa. Nous allons énumérer quelques unes et donner leurs significations dans les Arts, les Sciences, les Techniques et la spiritualité

 

  • Le Manguier

Arbre de pouvoir, le manguier sauvage symbolise le pouvoir économique et financier. Il serre du lieu de rassemblement pour les cérémonies d importance minime.C'est surtout au niveau des petites collectivités lignagères ou territoriales que son utilisation a été régulière.

  • Le Baobab : Djom

Arbre de tradition par excellence, le Baobab symbolise la longévité , la puissance et l enracinement d un peuple.

  • Le Fromager : Sem

Lieu de rassemblement , c'était l hémicycle des anciens Bassa.Les débats s' y tenaient et les amendements y aboutissaient. C'est le côté protecteur de son feuillage, et ses grandes racines apparentes sur le sol qui constituent les sièges naturels pour toutes assemblée. Mais c' est aussi le caveau des patriarches

  • Le palmier à huile : Arbre Sacré par excellence

    Arbre économique, il fait parfois office de titre foncier pour celui qui l a planté sur un terrain vierge.Le palmier à huile est l arbre le plus sacré des Bassa 

  • kondo li sim 

Cet arbre était planté pour symboliser l' intronisation d' un nouvel Ethnarque. Surtout les membres du pouvoir législatif Matouk

  • Quatre autres arbres constituent un ensemble très respecté ,surtout dans la pharmacopée: Simgang, Suhè, Héhé, Katoroh.

Simgang : Arbre de Vie

Suhè : Arbre Sanctificateur, il produit une résine qui constitue un ingrédient majeur dans les cérémonies initiatiques. Suhè signifie encens dans la langue des pharaons , qu il faudrait rapprocher de suha( prier) qui en Basaa se dit Sohè ou suhè(ton bas descendant)

Héhé : Arbre purificateur

Katoroh : La Reine des plante

A l exception du Katoroh, l' extractions des résines ou autres produits issus des trois autres plantes du quatuor  nécessite des rites et liturgies appropriés.

  • Lihend : Plantes utilisée pour le cadastre. Elle délimite en effet les domaines fonciers des différentes familles.

  • Tjimban , l' équivalent acide de la canne à sucre, elle sert de limite Mangaa, mais moins solennelle que le Lihend

  • Mbongo , épice bien connue des Basaa et même du reste du monde. On lui doit avec le Hiomi une autre plante, le fameux Mbongo Tchobi. Mais on oublie souvent son implication dans le domaine médical.

  • Gwa, Plante imputrescible, le bois est utilisé pour le Bâtiment et le génie civil. 

      On ne pourra faire l' inventaire complet des plantes symboliques, il restera toujours quelques uns : Le Njoki, Le Djab, Makaï etc...

I kété li nyang

Francis

Bibliographie

Sources orales

 

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir