Convergences Nnanga: Qui sont les Bamvélé?

Les Bamvélé suscitent curiosité tant par leur ethnonyme que par leur langue. Pour un grand nombre de camerounais , ce sont les Beti et précisement les Ewondos. Mais qu en est il exactement ?

 

                                Localisation et ethnonymie

Ils sont localisés dans l actuel département de la Haute Sanaga, dont le chef lieu est Nanga eboko. Leurs principaux voisins sont les Yezoum, Yebekolo, Yekanga et Yebakanga qui sont eux les composantes Beti, et avec qui ils entretiennent de rapports très fraternels et cordiaux

 

 Carte  partielle de de  la Haute Sanaga

 L' ethnonymie du peuple Bamvele renvoie à deux composantes Nnanga ce qui induit des incertitudes quant à leur réelle position dans la famille Nnanga

Les Bamvele seraient ils les frères des Mvele présents dans le département de la Mefou et Akono (chef lieu Mfou) , on constate en effet qu ils suffit d'une adjonction d un classificateur nominal (ba) pour passer d' un ethnonyme à l'autre. Mais cette conclusion serait hâtive car d autres hypothèses nécessitent un éclairage .

 En effet, on devrait se rappeler que les Bassa connus sur cet ethnonyme par les camerounais , sont en réalité désignés par Mvélé (belle, bene) par les autres composantes Nnanga. Sous cet angle, les Bamvele de Nanga Eboko seraient des Bassa fortement influencés par les Beti. C'est cette dernière Hypothèse qui est unanimement admise au sein de la famille « Nnanga » et propager par les traditions .Sans beaucoup d arguments scientifiques

                                    Langue et patronyme

La langue qui présente d énormes similitudes tant avec le Beti qu avec le Bassa, reste un maillon important dans la datation et la différentiation des langues Nnanga. Avec ce pidgin « Bassa-Beti » , l' Ethnologie et la Linguistique ne sont toujours pas parvenues à déterminer la position réelle de la langue Bamvele. On se retrouve avec deux hypothèses qui se résument par les schémas ci dessous. Ati étant la supposée langue mère des Nnanga

 

 a)                                                                   b)

 

 

Le schéma a) nous signifie que la langue bamvele est une nouvelle recomposition de certaines composantes Nnanga et apparaît comme un nouveau point de convergence.Alors que le schéma b) présente le Bamvele comme une étape de divergence. Quoiqu il en soit les patronymes en eux ne sont pas très explicites, on trouve aussi bien les patronymes Beti que les Patronymes Bassa au sein de cette composante Nnanga.

      Les Bamvélés qui parlent un mélange de Bassa et de l Ewondo se situent aux confins de l' ancienne province Abasankon du Regnum Biafra (Mbog Bassa), la proto-nation camerounaise.. Seraient ils les rescapés des garnisons militaires qui devaient contrôler la frontière du Regnum ? Si tel est le cas les Beti souvent exclus du Regnum auraient aussi fait partie de ce Royaume.

     Ou alors sont t ils les clans qui se sont fixés dans ces lieux pendant la longue migration des Nnanga, c est à dire bien avant la fondation du Mbog Bassa ?

I kété li nyang

Francis

 

Bibliographie

Monographie sur la nationalité Bassa- Pr Dika Akwa

Etre Pouvoir et Génération -Pr Ndebi Biya

Monographie des Bassa selon la tradition orale Dr E. Wonyu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

a) b)

 

You have no rights to post comments