MBOG BASSA XVè-XIXè siècles: Instrumentarium musical

  La musique est l' un  des champs  fondamentaux de l'expression artistique. Les Bassa qui parlent une langue à tons, ont mis au point un grand nombre d instruments de musique dont l usage est en  fonction de la  danse et du rythme.

 Généralités

On distingue 3 familles d instruments de musique

                      Les instruments à cordes

                      Les instruments à Vent

                      Les instruments à percussions

Chacune de ces trois familles étant elle même subdivisée en sous catégories

Les instruments à cordes

    Ils produisent le son par une action mécanique sur une corde.On les regroupe en trois sous catégories

                   Les instruments à cordes pincées : Guitare, harpes

                   Les instruments à cordes frappées : piano

                   Les instruments à cordes frottées : Violon, violoncelle, contrebasse

      Les instruments à vent qui se divisent en deux :le Bois et les Cuivres

                   Les cuivres : Fait avec le metal sont : Le Saxophone, la trompette, le trombone etc..

                   Les Bois : Flûtes, Dedjediroo etc...

    Les instruments à percussions qui connaissent à leur tour des subdivisions en 2 catégories

                   Les percussions avec membranes : Tambour, tam-tam etc

                   Les percussions sans membranes : Triangle, Cymbales, Xylophone

 

                                                ….Instrumentarium Bassa

     Tous ces instruments ne sont pas présents dans l univers musical des Bassa, mais les Bassa ont produit d autres intruments qui ne rentrent pas dans cette catégorisation trop occidentale.

   Peuples aux multiples rythmes et danses, l'instrumentarium musical des Bassa se compose de plusieurs éléments que les Bassa partagent en commun avec les peuples voisins et même avec toute l ' Afrique.

                       ...Intruments à cordes

Hilun :

C est l'instrument à corde par excellence chez les Bassa. Instrument mystico- religieux, l' initiation à cet instrument s'étalait sur une durée comprise entre sept et vingt cinq années. La mythologie Bassa est très florissante sur cet instrument ,qui selon elle , est un Instrument d origine aquatique, apporté par les génies de l eau.

Au cours d une partie de pêche , ok (pêche par ecopage d un bassin) , les femmes ont pêché un génie qui jouait de cet instrument. Arrivé au village le génie a pris la fuite abandonnant son instrument qui fut remis aux hommes. Ces hommes sont les membres de Dingonda di um , qui disent les ma-um . Les ma-um sont une poésie lyrique ,un ensemble de poèmes chanté , composé de sept mille vers et dont l instrument de prédilection n'est autre que le Hilun. Les dingonda di um sont une branche de l'ordre des sept rayons d or du serpent d 'eau : UM. iIs ont à leur charge des arts. Rappelons que cet ordre initiatique a pour élément symbolique l EAU et chiffre symbolique 7.

Image du Hilun

 

Le Mbet 

Instrument que les Bassa partagent avec les autres « Nnanga » (Fang Beti) qui le nomment Mvet.Il s agit un instrument à cordes pincées, les résonateurs étant les demi-calebasses en citrouille. Il accompagne les soirées de même nom ; Mvet. Au cours de ces soirées, on conte les légendes du passé et les personnages historiques. Les soireés de Mvet ont pratiquement disparu chez les « Nnanga » du Cameroun mais restent très vivaces au Gabon et en Guinée équatoriale

 

 image du Mbet

 

le Ngombi

Son nom a été utilisé pour désigner le piano, l orgue ou l' harmonica qui sont  les instruments arrivés dans la soute de la colonisation. Mais comme ils  produit un  son , les Bassa n'ont pas hésiter à assimiler les trois  instrument sous  un même vocable. Le Ngombi est un intrument à cordes pincées. Il est commun au Sud Cameroun, Gabon et Guinée équatoriale.

 

Photo de ngombi

 

Le djuklan

Instrument de la famille des harpes , ne possédant qu' une corde. On croirait sorti de  la  pré-histoire doit  moins complexe et  plus facile à jouer le plus facile à jouer, ce  n est  qu un a priori faux . Le Djuklan est sans doute  le plus difficile  à jouer.  il faut reproduire les sept notes avec une corde en jouant sur le pincement de la cordes et la flexibilité du chevalet souvent en rotin. C est  le  petit frère du Ngombi ,car  même structure , mais  une seule corde

     Dinga

        Les Bassa possèdent un instrument de musique de la famille de luth qu ils nomment Dinga.Terme qu il partage  avec  les  langues du groupe Sawa