LE CHRISTIANISME AU CAMEROUN: L' Introduction de l' Evangile.

         Il a souvent été dit que le curé et le colon sont descendus d'un même bateau,et que la bible et le fusil étaient posés sur une même table. Si on peut considérer cette

affirmation comme étant quasiment la norme en Afrique, il est très difficile de l'étendre sur le Cameroun ; tant la chronologie des événements est différente.

                                     ...Christianisme et Colonisation

        La colonisation du Cameroun commence avec l' annexion du Cameroun par l Empire germanique , nous sommes quasiment à la fin du XIXè siècle. Mais il sera très inexact de créer une relation de causalite entre colonisation et christianisation du Cameroun, à moins de considérer le christianisme comme une forme de colonisation.

     Quand les allemands s installent à Cameroon Town vers 1884,les missionnaires parcouraient déjà la campagne depuis des décennies. En effet, la présence missionnaire a amplement précédé l action militaire et des administrations coloniales. C est ce qui explique que le Cameroun est considéré comme une terre de « colonisation » missionnair

                           ...Etapes de la christianisation du Camerounais

         Cinq Etapes marquent fondamentalement l entrée de l Evangile au Cameroun. Et il aura fallu aussi bien l'action des missionnaires protestants que catholique pour asseoir l Espérance chrétienne

                                     Etape1 :La Mission baptiste de Londres

        Les pasteurs Prince et John Clarke font une mission de prospection à Cameroon town(actuel Douala).Mais il faudrait attendre l arrivé de John Merrick jamaïcain comme les deux premiers , pour que commence une veritable action d' évangélisation. Il s installe à Bimbia dont il fait un haut lieu du rayonnement chrétien.Il est le tout premier à parler les langues locales.

            

Interior of the Church in Lobetal (Cameroon)."

 

Title:[translation] "Interior of the Church in Lobetal (Cameroon)."

 

Alternate Title:[original caption] "Inneres der Kirche in Lobetal (Kamerun)."

 

Names & DatesCreated:1892/1897Creator:[photographer] Scholten, Arnold (Mr)

 

 

 

Alternate Title:

 

[original caption] "Missionsstation Edea."

 

Names & Dates

 

Created:

 

1902/1909

En 1845 arrive Alfred Saker, de la mission baptiste de Londres comme ses trois prédécesseurs, très vite il se met au travail : Atelier d imprimerie, Ecole biblique mais l œuvre la plus importante est la traduction de la bible en langue Douala. Grenfell lui succède.En 1884 la mission baptiste de Londres , suite à des rivalités entre le Royaume uni et l Allemagne , est obligée de quitter le territoire qui deviendra le Kamerun.

 

Etape 2:La mission presbytérienne américaine

En 1871,La mission presbytérienne américaine crée un poste à Batanga ,qui fait parti du consistoire Corisco Ses activités se développent vers Ebolowa , Elat, Lolodorf .C est l époque des constructions des écoles, hopitaux.Les jeunes africains issus des classes rurales ont pu accéder à l éducation au soins de santé « moderne ».

Cette Etape est aussi marquée par les l arrivée des Baptistes allemands(1891) qui remplacent les Baptistes anglais. L installation de la mission de Bâle(1886) qui fonde la station de Sakbayémé, et plus tard, mènera les activités conjointes avec la mission presbytérienne américaine. Mais en définitive les Baptistes allemands et la mission de Bâle seront expulsés après la victoires des alliés sur l Allemagne en 1916.

 

 

Title:

 

[translation] "Bonabela church."

 

Alternate Title:

 

[original caption] "Bonebela Kirche."

 

Names & Dates

 

Created:

 

1912-04-01/1913

 

Etape 3 :Les pères pallotins ...le cameroun est dédié à la sainte vierge

 

malgrél installation de la puissance allemande, l influence des missionnaires de langue anglaise reste forte et surtout qu ils sont en grande majorité de confession protestante. En 1888 arrivent les pères pallotins dirigés par le père VIETER.Refoulés à EDEA , ils s installent à Marienberg. C'est dans cette localité qu il dédient le Cameroun à la sainte vierge.

 

 

 

Etape 4 : Le déploiement du Catholicisme

 

Les pères Pallotins continue leur expansion au cameroun , ils fondent Andreasberg devenu depuis ce temps Saint André ; mais le nom originel étant Nkonjock/Sanaga . Mais leur est surtout remarquable en pays Beti et particulièrement chez les Ewondo où une massive conversion au catholicisme en fait de nos jours , une des régions du monde où la densité de la population catholique est très élevée.

 

A la fin de la première guerre mondiale, les pères Pallotins allemands sont expulsés et remplacé par les Spiritains français qui continue l œuvre d évangélisation.

 

 

 

 

Cathédrale notre Dame de victoires de Yaoundé

 

 

 

Etape 5:Changement de repère

 

La formation du clergé autochtone induit une africanisation des repères et des symboles, c est ainsi que Monseigneur Thomas Mongo transforme Ngog lituba en un centre de pélérinage marial reconnu par le Vatican.Ce sont les actions menées par le clergé »autochtone qui créent quelques tensions.

 

Comme il a été clairement démontré à travers les lignes qui précèdent, la christianisation du Cameroun s est effectuée sans un coup de feu. Mais certains épisodes laissent malgré tout planer quelques incompréhensions. Par exemple les fidèles n ont pas toujours accueillis tous les missionnaires avec le même enthousiasme. C' est ainsi que les protestants Bassa et Beti, ont préféré gardé les missionnaires américains et n ont pratiquement pas connu la Société des Missions Evangéliques de Paris( SMEP) qui s'est installé en 1916.Enfin quelques grandes figures ont durablement marqué l' Entrée de l Evangile au Cameroun :Les révérends Alfred Saker, Merrick, Grenfell,Schwab ,les Evêques Bonneau, Vieter pour les Européens. Côté camerounais,Mgr Mongo, l Abbé Baba Simon, les Révérends pasteurs Akoa, Tjega, Jocky et bien avant eux les révérends pasteurs Lotin Same , Modi Din etc... Nous essaierons sur cette plateforme adina-bassa.com, de donner les détails sur la vie et l oeuvre de chaque illustre personnage de cette prestigieuse galerie.

 

I kété li nyang

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.