MBOG BASSA: LIEUX SAINTS

                  La pratique religieuse nécessite des sanctuaires et des lieux saints.Ces lieux saints que l on rencontre dans le pays Bassa , symbolisent l imbrication entre le politique et le religieux, dans la mesure où leur garde faisait objet des dispositions particulières. Nous  allons énumérer les lieux saints  du Mbog Bassa et les localiser

 

                                                                         ...Panthéon Bassa

Peuple Monothéiste, les Bassa reconnaissent pourtant d autres divinités, mais celles ci sont des créatures du Dieu unique Nyambe. Néanmoins , suivant les saisons et les doléances du peuple, le grand prêtre, Mbombok ou Nkambok s adressera au Dieu suprême par l intermédiaire de ces divinités.Le Bassa ne leur voue pas un culte à proprement parler, mais c 'est un simple moyen pour communiquer avec l Etre suprême. D aucuns assimileront ces divinités aux saints, trônes ou chérubins de la nouvelle religion qu est le Christianisme.

Sous les ordres de Dieu, Nyambe, Elolombi , le créateur et de Lolo son fils , Dieu devenu souterrain , il existe Trente six divinités majeures

pour le panthéon terrestre

Ngambi -l araignée- dieu messager des ancêtres

Kul-dieu du parjure

Koo -dieu protectrice des femmes-dieu de la fécondité

etc...

pour le panthéon celeste

Nyum(Um) l arc en ciel-dieu du savoir

Aatkop- atmosphère

Libobi lithosphère

Kwa dieu de la guerre et de la destruction

etc...

                                                         ...Lieux saints

Le territoire des Bassa peuple monothéiste et profondément religieux, est parsemé pr d innombrables lieux saints. Il serait donc difficile de les dénombrer tous.Nous allons quant à nous distinguer 3 catégories de lieux:

Les lieux saints majeurs, Ceux de la plus grande importance sont les lieux qui concernent tout le peuple Bassa. A quelques exceptions près, ce lieux sont tous situés dans la province céleste Babimbi, province mère, centre de diffusion de la culture et point de départ des migrations Bassa.

 

Une partie de la province céleste de Babimbi

Ce lieux saints se devaient d entretenir des liturgies non seulement au Dieu Nyambé, mais chacun d eux était dédié à un divinité du panthéon terrestre ou céleste.Enfin la garde de ces lieux saints était confié à des Nkambok,Ethnarque-prophète issus des branches ainées des différentes familles Bassa

 

Lieu Saint

Famille Gardienne

Grande Famille

Loi-principe

Commentaires

1-NGOG LITUBA

BATI

BATI

UNICITE DE DIEU

 

2-SONG LOLO

 

 

REDEMPTION MESSIE LOLO

 

3-NGOG NYUMA

NDOG BANGUEGUES

MBASSA

 

 

4-LINKOLO

LOG HEEGA

BAKENG

 

 

5-MAWANDA

NDOG KOBE

JOL

 

 

6-LIBOI LINGOK

LOG NTOMB

NYOMB

 

 

7-Rivière DJOUEL

LOG BAKEMBE

SOP

 

 

8-IWENG

NDOG HEM

NSAA

 

 

9-NGOK OLOKONG

LOG NKOL

BASINKOL

 

 

10-TOUNG LIKANG

LOG BASUMBUL

BAKENG

 

 

11-SIMGANG ROCHER TOTEMIQUE

LOG KAT

OU

 

 

12-SONG MBENGUE

NDOG MAKUMACK

BASINKOL

 

 

           Sachant que ces lieux saint étaient sous la garde des Nkambok,et que chaque famille devrait en donné un seul ; on se demande pourquoi la famille Basinkol et Bakeng assurent chacune la garde sur deux lieux saints différents ? La réponse serait sans doute liée à l' absence des familles Mpoo et Mbeleck. Ces deux dernières familles ayant un des rôles eminents dans les confrérie-institution Ngue et Kwakwe

 Histoire de Toung Likang

Pendant la guerre de libération,le généralissime Théodore MPOUMA KILAMA, plus connu sous le nom de de guerre de Général MAKANDE POUT (MAKANDA MA POUT=Carrefour de la forêt), voulait se placer sous la protection de Nyambe par l intermédiaire d une quelconque divinité. Par le hasard des déplacements de ses troupes, il se trouva dans une zone proche d un lieu saint : Toung Likang.Il tenta de s approcher sans autorisation du Nkambok(Ethnarque-prophète) , membre du sacré collège Gwa Mbok ; ce Nkambok qui en avait la chargeétantissu de la famille Log Basumbul , elle même composante de la grande famille Bakeng .Le Général aurait souhaité recevoir les grâces qu il pouvait espérer dans le contexte de cette période. Il tourna pendant 9 jours et 9 nuits dans la forêt sans pouvoir atteindre le sanctuaire alors que celui-ci se trouvait dans son champ visuel, à un jet de pierre.

 

A cote de ces lieux canonisés depuis le concile de Lituba , il existe d autres sites dont la canonisation ou la béatification se sont effectuées à la suite des migrations mineures du peuple Bassa.Ces sanctuaires concernent soit une institution, soit une partie du peuple ou tout simplement une divinité.

                                                                         ... Lieux sacrés

Hikowa Njambe-non loin de Mom, siège des académies militaires du mbog, etait sous la garde des ndog soul de la grande famille mbeleck. Ses liturgies étaient consacrées au panthéon céleste et plus précisément à la divinité Njambe : Jupiter.

Sebe ou Sepe , cataracte sur la Sanaga à Edea, Divinité Ligongolimbe, la famille Mpoo sous Famille Adie en assurait la garde et les liturgies

Mbok Makanda que beaucoup confondent avec Lituba, est le foyer d un éclatement secondaire des familles qui devraient s installer dans les provinces célestes de Holong et Likol.Cette localité est située dans l actuelle sous préfecture de Bot Makak

Ntat Mbai (Nkonga II):Lieu de reunion de likoda dans la province céleste de Bikok.sa garde fut tour à tour sous le contrôle des log Dikid Bakeng dans un premier temps puis des Log Baki(Yede Well)-Le site se situe dans la province céleste de Bikok

Si ndongi: Sanctuaire secondaire (relié à Hikowa Njambe),siège de l état major provincial Ici se rassemblait les troupes du Kwakwe sous la direction du Mbogsi , le chef d Etat major provincial, qui était issu de la famille Ndog Koma(encore appelé ndog kama),composante de la grande famille Mbeleck détentrice du Kwakwe.-sous préfecture de Pouma

Bitong Bi Nyet : La fameuse colline « les cornes du buffle » est un sanctuaire du Mbog Bassa-Département du Nkam

Boum Nyebel : ou Njock siège la puissante confrérie Um.C est ici qu on légitime les liturgies du nyambéisme et les dogmes de ce monothéisme.

Ngog Bassong: On devra chercher à savoir sice lieu saint concernait uniquement la famille ndog Tjock ou alors il était un sanctuaire provincial. Ce lieu se trouve dans la sous préfecture de Ngog Mapubi

Youpwe : Lieu de rassemblement de la confrérie bisima.Ici les pêcheurs réclamait la protection et la grâce de Dieu par l intermédiaire des bisima. Province céleste de Ngombolo

fromager Log Bissou :siège du tribunal coutumier et commercial.Le fromager de Log Bisu a connu un destin particulier que nous relaterons dans les futures publications.

Baobab Sodiko : Siège du conseil d Etat (KOBI), le Baobab de sodiko était le lieu où se réunissaient le cabient proche du Hiko-oli.Son destin est semblable à celui du Baobab de Log bisu.

Histoire de Ngog Bassong

L introduction du christianisme a bouleversé les rôles et la hierarchie dans la société Bassa. Introduisant des rivalités entre les Nouveaux ecclésiastiques et les anciens prêtres .Le révérend Pasteur Baha, fidèle à son rôle de prince du Christ vint donc voir Mbombok Pagbe Mourouk de la famille Ndog Tjock composante de la grande famille famille Basinkol.

Situation rare dans le Mbog Bassa, son Altesse eminentissime Mbombog Pagbe Mourouk cumulait les fonctions dans différents ordres et institutions :

-Hond Kena Magistrat -Législateur - Etoile de la constellation Mbog UM,

-Recteur du Sanctuaire de Ngog Bassong

-Membre de droit du Sénat itinérant-Mabaï Ma Mbok-donc Ethnarque législateur

-Commandeur dans l Ordre initiatique et symbolique de la triple Croix de la Panthère- Matouk

-Officier dans l Ordre initiatique et symbolique de la double croix de Leopard-Ngué.

Une conversation épique s engagea donc entre le Révérend Pasteur et Son Altesse Eminentissime

Révérend Baha : Mbombok , il faut te convertir, abandonner ce lieu sacré de Ngog Bassong où tu tiens tes liturgies et venir à la messe le Dimanche,sinon Dieu va te punir.

Mbombok Pagbe Mourouk:Depuis que tu es né, tu as entendu une seule fois que la foudre a grondé  et j aurais tremblé? Ce ne sont donc pas ces petites menaces qui me feront peur

Révérend Baha : Mais c'est important manmut, Dieu nous jugera, et ceux qui ne sont pas convertis iront en enfer

Mbombok Pagbe Mourouk:Mais si c est important, ton Dieu dont tu parles, S il a des choses à me dire pourquoi c ' est un nourrisson comme toi qu' il envoie  ? Pourquoi ne viendrait il pas lui même me le dire ?puisqu il est si grand au point de pouvoir me punir, moi !!!

                                                          ...Sanctuaire du village

La religion Nyambéisme,professant l unicité de Dieu Nyambe et de sa toute puissance , a installé dans chaque village , un sanctuaire pour les liturgies quotidiennes ou hebdomadaires.En général il n est très éloigné des cours d'eau

I kété  li nyang

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Bibliographie

La monographie des Bassa selon la tradition orale -JM WONYU-CELTO

Savoir social du peuple Bassa-Pr MBOUI

Etre, Pouvoir et Génération-Pr Ndebi Biya

Les Bassa du Cameroun-JM POUKA- Cahiers d outre mers

Monographie de la nationalité Bassa-Pr  Dika akwa

sources orales

 

 

 

 

 

 

Commentaires   

 
0 #1 Isiah 20-03-2015 10:27
Un blog te ressemble vraiment.
Citer
 
 
0 #2 cette page 28-03-2015 06:21
Blog au top comme l'auteur
Citer
 

Ajouter un Commentaire