Rivalités et Tensions autour d un lieu saint: Ngog Lituba-suite et fin

     L'adoption complète d une nouvelle spiritualité passe par des phases successives que nous allons déployer suivant la chronologie ci-après . En ce qui concerne le Cameroun et plus particulièrement le peuple Bassa, les rivalités concernent le Nyambéisme et le Christianisme n ont pas été aussi frontales comme il est parfois évoqué.

 

  • 1ère phase:Adoption du christianisme et conversion massive-le nombre de Baptême explose.le nombre de chrétiens aussi.La foi et la pratique chrétienne sont vécues avec un grand zèle.(le zèle du néophyte):Duala, Bassa, Ewodi, sont acquis au Protestantisme et des Beti au catholicisme

 

  • 2ème phase:Acculturation transitoire.quelques réfractaires très minoritaire refusent de se convertir.Mais chez les convertis un vide culturel commencer à pointer.On ne doit plus se soigner en sacrifiant une bête, c'est le satanisme, la polygamie est prohibée etc....Ce combat que livre la nouvelle religion à l ancienne induit une grande désillusion chez les nouveaux convertis

 

  • 3ème phase Défiance vis à vis du chrisitianisme et résurgence de la foi antérieure. Combattu par le christianisme, le vide culturel que lon veut absoluement combler se traduit par une défiance vis à vis du christianisme et une renaissance de l'ancienne religion. Naissent alors des interrogations

Pourquoi devons nous adorer le Dieu des autres et pas le nôtre ?

Pourquoi les prophètes ne sont pas camerounais ?

Pourquoi le royaume des cieux est aux pauvres et les européens sont riches (les prêtres aussi) etc...?Sous entendu s il veulent gagner le royaume des cieux pourquoi ne s appauvrissent ils pas volontairement.

 

  • 4ème phase :Restauration de la religion antérieure dans la société.Cette restauration pouvant se faire de deux manières différentes :

a-Juxtaposition de la nouvelle et de l ancienne religion- coexistence pacifique

b-Introduction de certains éléments du chrisitianisme dans l ancienne religion-compromis

 

  • 5ème phase:Renouvellement de la culture par le christianisme.Dans cette phase ultime , les valeurs du passé sont filtrées triées et injectées dans le christianisme.il s agit des valeurs culturelles etc...

On pourrait croire que le Bassa s n a pas encore intégré la nouvelle foi. Par conséquent se retrouve face à un choix où il devrait déterminer avec une certaine lucidité à quelle étape il se retrouve et surtout quelle option devrait il prendre pour son avenir :

-Une juxtaposition des deux religions-coexistence pacifique

-Un syncrétisme religieux, c est à dire un compromis entre les deux spiritualité

-un Renouvellement de la culture

 la constitution dogmatique du Nyambéisme  stipule clairement que la quête du très haut et la connaissance du divin ne se limitent ni aux connaissances ni au liturgies d une seule et unique  époque .

Ngog lituba: Deux fois canonisé, deux fois saint...

L'ordre monothéiste , Socio- culturel, Négro-pharaonique, Souverain et Sacré du Mbog Bassa, exige de ses membres un apprentissage continu afin de mieux cerner la manifestation divine. Cette charge ou devoir étant aussi important que le dogme sur l unicité de Dieu , sa Puissance et son immortalité.Qui pourrait certifier que la croix du Christ sauveur ne constitue pas cette vérité ?

L Evêque a t il profané un sanctuaire ?a t- il exclu une religion ? Ou a t-il transgressé les traditions ?Si les traditions chrétiennes étaient différentes des traditions Elolombistes, Monseigneur Aurait il installé une croix sur Ngog Lituba ? On ne pourrait répondre à cette question . Mais 95% des Bassa se réclament du Christianisme et ce qui par conséquent constituent un indice non négligeable.

longtemps , nous pouvons espérer que les fidèles des deux religions à savoir le Nyambéisme et le Christianisme continueront s y recueillir et méditer.Sans aucune forme d exclusivité.

 I kété  li nyang

Francis

Bibliographie

-Je me souviens de Ruben, mon témognage sur le maquis camerounais(1953-1970)-stéphane Prévitali-Karthala

-Mbog Liaa ou le savoir social du peuple Bassa-Pr Mboui-thèse de l université de Bordeaux 1967

-Site foundation Eco-spirituality

-Ngog Lituba lieu de pélérinage-Mgr Thomas Mongo

-Etre pouvoir Génération- Pr Ndebi Biya

-Sources orales

 

You have no rights to post comments