Calendrier chrétien et calendrier bassa

  En ce jour de Carême, où les chrétiens rentrent dans la préparation du mystère pascal le grand mystère, il ne serait pas inutile de se questionner sur les équivalences entre les fêtes chrétiennes et les anciennes fêtes traditionnelles bassa.

 

Le calendrier liturgique chrétien est divisé en plusieurs temps :

-Le temps de l Avent : qui prépare la fête de noël

-La fête de Noël ou fête de la Nativité

-Le temps de carême qui va du mercredi des cendres au dimanche des rameaux

-Le temps pascal de Pâques à la Pentecôte

-Le temps Ordinaire

 Face à cette division du temps chrétien, on se demande quelles étaient les divisions dans la liturgie bassa ? La liturgie bassa  avait elle besoin de telles séquences ? Le Carême dont nous entrons en ce jour se caractérise par l Aumône , La prière et le Jeûne, trois valeurs qui se retrouvent solidement ancrées dans la spiritualité bassa-le Nyambéisme

Aumône = Mahola

Prière= Masohe

Jeûne= Adjime

Le carême existait il dans la spiritualité bassa ? Et le cas échéant quellles sont les dates correspondant à cette période ? Car les bassa connaissent bien Njo Mbongo , Lolo, Itouk Yambend, qui ne sont que les différentes dénominations du Rédempteur.

    Les fêtes telles la fête de  Gwen Hond -le Trois de Rois du Baudrier d Orion- qui marquait le début des travaux agricoles sont elles les fêtes religieuses ou profanes ? Car à côte des réjouissances, il faut souligner que dans la quasi totalité des fêtes bassa, l intervention d un prêtre ou prêtresse était une obligation.Dans le calendrier agricole qui se rapportait beaucoup aux astres  constellations et autres éléments naturels(qui sont les divinités ), la présence d une prêtresse du saint ordre des gracieuses et vertueuses dames escargot (Koo) garantisssait la réussite de la liturgie.

   Les différents calendriers bassa,( le calendrier profane comme le calendrier liturgique) n ont pas connu une intégrale transmission .Et peut être dans leur réhabilitation, on pourrait  identifierce  qui rapproche fondamentalement l ancien monothéisme des bassa et leur nouveau monothéisme qu est le Christianisme auquel plus de 95% se réclament.

i kété li nyang

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

bibliographie

habituelle

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir