Grandes Figures du Christianisme:Père Meinrad

 

      De son baptême chrétien, il a reçu deux prénoms : Pierre et Meinrad. Par respect pour le premier prénom(1), c est le second  qui est devenu célèbre,Meinrad. On dirait que les saints et les archanges  se sont penchés sur son berceau, et qu il est né avec un crucifix à la main. Tant la ferveur religieuse était grande et profonde chez le père Hebga.

Le 31 mars 1928 le père Meinrad voyait le jour à Edea. Il fait ses études successivement à l école catholique d'Edea, au pré-seminaire de la même ville et plus tard au grand seminaire de Mvolye. Après des brillantes études à l université grégorienne de Rome, il est ordonné prêtre à la cathédrale saint Jean de Latran à Rome le 22 décembre 1951. Ensuite il entame un noviciat chez les jésuites en France. Après des etudes en Mathématiques et en sciences humaines à l institut catholique de paris et à l université de Rennes  couronnées par différents doctorats. Le père Meinrad de retour au cameroun accompagné de son alter ego le père jésuite Eric de Rosny, est nommé recteur du collège catholique Libermann. Les deux jésuites entament les recherches en psychothérapie et anthropologie culturelle chez les Bassa pour le père Meinrad et les  Sawa pour le père Eric. Tous deux arrivent à la conclusion selon laquelle, la rationalité ne se limite pas aux préceptes des occidentaux.Et le père Meinrad ajoutait que le Christ se reconnaîtrait dans une majeure partie des pratique spirituelles des africains


                 

Reconnu comme ecclésiastique et exorciste de renom , le père Meinrad était aussi un brillant  intellectuel il a publié des centaines de publications(2) qui ont fait date, et dispensé les cours dans les plus prestigieuses universités de la planète :Instituts catholiques De Yaoundé et d Abidjan, Universités Loyola de chicago, Weston de Cambridge, Caroll de Cleveland, Grégorienne de Rome etc...

Lors d une cérémonie initiée par Louis Bisseck et  organisée, au palais Dika akwa,  les élites camerounaises(politiques comme traditionnelles) et  l union mondiale des jeunes élèves des pères jésuites, le père Meinrad, de son vivant, (ce qui n est pas fréquent),  a reçu de nombreux témoignages de gratitude et de reconnaissance et  a été porté aux dignités suivantes :

 

-Grand Mbombog -Hond Kena- de la Noble dynastie solaire des SAA-Mbog LIAA

-Grand Pagayeur de Ngond a SAWA

-Grand Notable du Royaume Bamoun

etc...

      Mais pour le chrétien qu il a été , et pour la communauté chrétienne, l œuvre de sa vie reste la fondation- le 30 septembre 1976- de la communauté Ephphata qui en Hébreux signifie «ouvre toi».S ouvrir au Christ afin de recevoir l Evangile.Cette communauté à l instar des autres communautés de croyants telles : La communauté de Château neuf,  la communauté des Béatitudes,  la communauté de Taizé pour ne citer que celles là, constitue un maillon  essentiel dans le dispositif de la nouvelle évangélisation tel qu il a été structuré par le concile de vatican II.

 

 

 

 Fidèles de la fraternité Ephphata  pendant une prière. comme le pape Jean Paul II, le père Meinrad Accordait une grande importance à la prière.

      La communauté créée par le père Meinrad, dont l Aumonier général est le père Robert[Ndebi Biya] témoigne de la foi chrétienne qui s est épanouie au cameroun.Elle organise des retraites spirituelle, des cérémonies de prières et de catéchisme, de délivrance spirituelle et est présente dans plusieurs pays du monde  etc...

      Du congo au Bénin en passant par le Cameroun , la côte d ivoire et les Etats Unis,  le père Meinrad ,qui a rejoint le seigneur le 28 Mars 2008, aura laissé la marque d un homme de grande piété toujours au service de son prochain.

I kété li nyang

Francis

(1)Les Ecclésiastiques  de l Eglise catholique romaine par respect pour saint pierre -1 er apôtre et premier pape de la chrétiennété n'emploient que très rarement ce prénom dans leur fonction sacerdotale-quelques exceptions- abbé pierre

(2)quelques publications de père Meinrad

-Christianisme et Négritude  -1956

-Une Pensée , une culture -Revue présence africaine-1957

-Aspects sociologiques du dévéloppement économique-1964

-L 'homme vit aussi de sa fierté-Vers la perte de l identité africaine-Présence africaine-1976

….

-Eloge de l Ethnophilosophie

-Sorcellerie et maladie en Afrique-1982

-Santé et Salut-1983

etc...

 

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir