Le Collège évangélique de Libamba: Un Fleuron en Grand danger

      Rien ne prédestinait ce paisible petit village à un rayonnement aussi grand dans notre pays.Situé dans l actuel département du Nyong et Kéllé, et à 10 km de Makak, Libamba devrait devenir le siège de l' un des collèges les plus réputés du Cameroun:Le Collège Evangélique de Libamba(CEL)

 

    L' Institut des Missions Evangéliques(IME), organisme des église protestantes, cherchait un site pour l installation d un collège avec certains impératifs.Le site Ilanga (6 km d Eséka) fut choisi dans un premier temps avant d être transféré à Foulassi. Mais finalement ' IME s installera à Libamba, en 1944 pour deux raison majeures

- Desserte facile avec la ligne de chemin de Fer à 10km de Makak) ou 2 Km de Minka

-Vaste domaine permettant une autosuffisance du collège

 

 

Le site de Libamba comprend donc :

Un collège

Une ferme école

Un dispensaire

une école primaire et maternelle

Le Révérend pasteur américain Robert Pierce, Homme d église et brillant intellectuel, fut le premier directeur du collège. Avec le conseil d administration du collège, ils définirent des critères draconiens quant à l admission:

-L Eleve se devait d' avoir d' excellents bulletins de notes avec recommandations d'au moins deux enseignants des classes inférieures

-Et la deuxième condition était une lettre de recommandation du Révérend Pasteur de la paroisse d origine du candidat. Car on devrait s assurer de l'implication du candidat et de sa famille dans la vie chrétienne.

L établissement fut donc au départ un pôle d excellence, et sa gestion en elle même était originale, dans la mesure où nous avions une co-gestion qui impliquait:La mission presbytérienne américaine future EPC(1), La société des missionnaires évangélique de Paris(SMEP) future EEC et les Missions Baptistes de Londres future UEBC

Le collège connut une croissance phénoménale, Le tableau ci dessous résume bien cette croissance.

 

Année scolaire

Directeur

Nationalité

Effectifs

Internes

1946-1960

Robert PIERCE

Américaine

200-400

120-150

1960-1975

André GWET

Camerounaise

300-700

300-400

1975-1990

Pierre-Em NJOK

Camerounaise

600-1000

400-600

1990-1994

Noé NLEND

Camerounaise

800-2000

500-700

1994-2001

Direction collégiale

2001-2013

 Thomas NOUMBA

Camerounaise

 

 

2013

Laurent YAMB

Camerounaise

 

 

  Monsieur André GWET , l  un des mythiques directeurs  du CEL (1960-1975)

 

    Mais, cette croissance n était liée à aucune stratégie commerciale, car la croissance des effectifs n affectait aucunement la qualité de l enseignement et Libamba tout au long de son histoire à toujours reçu les palmes académiques: Le collège avait un taux de réussite très élevé aux examens officiels , et  ses élèves étaient parmi les meilleurs de leurs filières.

Cette excellence du collège du collège n était pas usurpée, elle reposait sur des fondements qu' avait définis les églises chrétiennes

-La qualité des Enseignants tant au niveau de la maîtrise des matières enseignées, qu au niveau de la moralité-Jamais un professeur de français ne de se retrouvait à assurer les enseignements de sciences physiques. Et Libamba n a jamais connu des scandales  de moeurs entre un(e) Professeur et un(e) élève.Ou de favoritisme dans la notation d un élève.

-Un encadrement extra scolaire de très bonne qualité : Le collège avec sa ferme école avait une autonomie complète. L internat ne manquait de rien. Et le collège pouvait ravitailler les localités voisines. Au delà de l' internat , c est la gestion rigoureuse qu il conviendrait de souligner

-La discipline, l' Ardeur au travail, l Humilité des élèves, étaient aussi les principales caractéristiques du collège. Des vertus qu on retrouvait aussi chez les élèves les collèges et lycée de même prestige :

Collège Sacré cœur Makak

Collège Sainte Jeanne d Arc Nkongsamba

Collège Stall d Akono,

Collège Vogt Yaoundé

Collège de la Retraite Yaoundé

Collège Mazenod à Ngaoundéré

Collège Libermann Douala

Collège Jean XXIII d Efok,

Collège St pie X Edea ,

Collège presbytérien Georges Schwab à Sakbayemé puis transféré à Edéa

Collège Saint Paul Bafang

Collège Presbytérien Ta-Neal à Ilangaà 6 Kmm d Eseka (2)

etc...

Ces œuvres des différentes églises chrétiennes, témoignage de la foi chrétienne, ont largement contribué à la formation de l élite du Cameroun . Avec ce dispositif comment ne pas parvenir à l excellence ?

   Le CEL,  pour beaucoup de camerounais, reste une référence.Mais le collège traverse une grave crise, sans doute la plus grave depuis 70 ans. Son pronostic vital est sérieusement engagé. Mais est ce un hasard ? Qu est ce qui a conduit le collège dans cette situation. Pourtant tous les espoirs étaient permis, et le collège possède  des atouts considérables .

Le niveau de formation du clergé protestant -EPC- au cameroun , surtout dans les consistoires Bassa. Les leçons n ont pas été tirées depuis le clash avec le Pr Ngango, alors Ministre de L Education nationale.

En 1986 ,Le Pr Ngango nomma le Révérend pasteur Dr Bayiga au poste de secrétariat à L Education pour l EPC.L assemblée générale de l EPC refusa, préférant un Révérend sorti de l Ecole pastorale sans aucune autre qualification. Le Pr Ngango , suggéra que si c est la personne du Rev Dr Bayiga qui fait obstacle , alors , le gouvernement est prêt à accepter toute proposition, à condition que le postulant aie une  formation en plus de  celle  de l Ecole pastorale (une formation pastorale qui met 6 mois avec niveau d entrée BEPC). Donc le gouvernement leur conseilla de trouver un Révérend-Enseignant( instituteur, professeur, Censeur...) , ce que l' EPC ne trouvera jamais. Alors l Education nationale confirma la nomination du Révérend Bayiga, qui à cette époque était Enseignant en Sociologie à l université de yaoundé.En définitive ce n  est pas le Révérend en lui même qui créait des problèmes, mais son profil d universitaire , car dans ce milieu avec ce profil on devient très vite une cible pour des confrères.Profil  universitaire  pourtant très fréquent parmi le clergé catholique romain...Nous y reviendrons.

    A côté du choix des managers , il y a l urgence de la définition d une véritable politique des œuvres sociales  par les membres des différentes églises. Car il faut bien le reconnaître, au Cameroun les œuvres sociales des églises ne sont pas dans un état satisfaisant Mais le plus important est de savoir ce qui serait possible de faire pour le redressement de ces établissements historiques et en particulier pour le CEL dont il est question:

Collège évangélique de Libamba-Ancien Fleuron de l Education Nationale

Carte de la région
Vue aérienne du collège en 1946
Arrivée des officiels le jour de l inauguration 1946
Jour de l inauguration
Chapelle du collège le jour de l' inauguration en 1946
Monsieur André GWET-Proviseur de 1960-1975
Bâtiments du collège
Carte de la région
Bâtiments du collège
Ecole maternelle et primaire
Majorette du collège-Fête de la jeunesse
Foyer des Etudiants-ce qui fut salle de concert, soirée dansante, conférence-2013
Une vue du collège
Faux plafond du réfectoire soutenu par un escabeau
La toiture du Dortoir-Sous l' Effet du temps!!!!
Réfectoire en 1985
Foyer des Etudiants-L image parle d elle même!!!-2013
Camion navette qui effectuait la liaison entre la gare de Minka et le collège
Frais d inscription au collège
Soirée des Enseignants au Foyer
une Vue du collège
Vue aérienne du collège en 1946
Les tuiles par terre-Démembrement ou reconstruction?
Foyer des Etudiants-2013.Faut il en rire ? en pleurer ? ou en pleurer de rire?
Dons des anciens du CEL -Qui veulent impérativement ressuciter leur collège
Carrefour et plaques directionnelles
Equipements sportifs du collège -photo 2013-Terrain de Basket ball
Chapelle du collège-2010-
Une vue du collège-1946
Salle de classe de l' école primaire
Majorette du collège pendant la fête de la jeunesse.
Gazon tondu vert et tuiles rouges-Signes distinctifs du CEL
Chapelle du collège en 2010
Chapelle du collège, pelouse tondue...1946
Vue aérienne du collège-1946
Tracteur de la ferme 2cole du collège -vive l autossufisance de l internat!!!
Une vue du collège
Tracteur de la ferme école à l arrêt définitif.
Camion Navette entre le collège et la gare de minka:Dans un même état que le collège!!!
Sans doute quelques remarques des passants sur la navette
Vue d ensemble -1946
Jour de l' inauguration à grandes pompes
Une salle de classe-Tant qu il y aura des élèves et des profs....
Elèves de Seconde- entre 1950-1960
Internat des filles-Envahi par les herbes-2013

-On pourra fixer et re-établir la fructueuse collaboration qui a toujours existé entre l ASAEL, APECEL(3) et la direction du collège. Les deux associations,dans une honorable discrétion ont toujours apporté un important soutien au prestigieux collège . On remarquera entre autres l envoi des dons et des remises de matériels scolaires , l attribution des prix d Excellence aux meilleurs. Mais par une sensibilisation plus grande des anciens élèves et des sympathisants du collège , l ASAEL, peut drainer des fonds nécessaires au redémarrage de ce joyau. Toute cette procédure de collecte de fonds se déroulant, bien entendu sous le contrôle des officiers de justice assermentés.

En un an, si 200 mille anciens ou sympathisants font un don de 15000CFA chacun , ce sera un apport considérable pour le redressement de ce joyau de l Education nationaleOu alors la collectivité territoriale traditionnelle du Mbog Bassa,rénovée, qui, pour un pourcentage de son budget annuel, décide de soutenir les œuvres sociales des églises chrétiennes(Hopitaux, collège, dispensaire etc...).Quand on sait par ailleurs que  la quasi-totalité ses élites y ont transité(comme patient ou comme étudiant).(4)

-La mise en place d'une structure collégiale dans le management du collège. Ce conseil de direction aura des représentants des professeurs, des parents d élèves, des associations des anciens élèves, des membres du clergé , des représentants de la coopérative des élèves.Cette solution a été adoptée en 1994, après la grande crise et grève des enseignants de 1993.Et elle a produit de bons résultats.Elle peut encore cette fois être bénéfique pour le CEL

-La définition des nouvelles missions du collège évangélique de Libamba, qui est dans un contexte économique très difficile, ce qui oblige les parents à inscrire leurs enfants dans le public laïc gratuit. Cette désaffection des collèges autrefois prestigieux porte aussi un sérieux coup au fonctionnement de ces œuvres sociales chrétiennes.

       Le redressement des collèges et hôpitaux chrétiens est un impératif pour le maintien d un niveau de formation et  d un niveau soins médicaux convenables, mais c'est aussi un témoignage chrétien. Car , il faut toujours avoir une pensée pour les bâtisseurs de ces établissements. Des pères et révérends missionnaires qui voulaient assurer le Salut de l Ame (Eglise), soulager la douleur du corps (Hôpitaux), et élever l Esprit (Collège et Ecoles).

I kété li nyang

Francis

(1) EPC: Eglise presbytérienne camerounaise; EEC: Eglise évangélique du cameroun; UEBC:Union des églises baptistes du cameroun

(2)Nous Ferons un diagnostics pour chacun de ces joyaux

(3)ASAEL: Association des anciens élèves de Libamba

APEL:Association des parents d élèves de libamba

(4)Article en préparation sur une restructuration du Mbog Bassa

 

 

Commentaires   

 
0 #1 Liboth solange 08-07-2015 12:29
Je ssuis à la recherche des information sur le choix et l'utilisations des langues cameroounaaises à l'EPC
Citer
 
 
0 #2 leriche dominique 10-01-2017 17:44
association basée en FRANCE travaillons sur MINKA depuis 2007 et souhaitons correspondre avec les responsables régionaux de qui dépend
le dispensaire de libamba ,merci de donner suite a notre demande .

Association MINK'AFRICA FRANCE
Le responsable ;
Citer
 
 
0 #3 Comité de gestion 17-01-2017 14:34
@Au Responsable de l association Mink' africa France

Monsieur,
Suite à votre requête, nous vous communiquons ci dessous les contacts de L Eglise presbytérienne camerounaise; son secrétariat général. Peut être l' avez vous déjà contacté. Il nous semble qu il est le seul organe habilité à établir une quelconque coopération avec d' autres organismes. Ils pourront vous donner plus d' informations sur les responsables locaux de leurs établissements scolaires ou sanitaires

Secrétaire Général de l’EPC:
Rév. Dr ONDJII TOUNG Richard

Tél. 677 87 07 64
695 80 03 15
Fax : 222 20 64 72
Siège: BP 519 Yaoundé

Cordialement
Le Comité de gestion de adina bassa .com
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir