MBOG BASSA:Grandes Chefferies du Kamerun-1884

      Le système politique des Bassa connut un grand bouleversement à la fin de la conquête allemande. Ce changement provient de l introduction d un nouveau style de management qui s est caractérisé par la mise en place des autorités relevant uniquement des administrations coloniales allemandes. Jusqu' à cette date les Bassa étaient sous la conduite des Mbombok, de vénérables patriarches élus par les réprésentants des familles.

 

Mais ces nouvelles chefferies et chefs n ont pas pas connu les mêmes trajectoires. Leur genèse comme leur développement ultérieures diffèrent tant par les personnalités qui les ont portées que par leur les événements politiques dont le Bassaland fut le théâtre. En parcourant le pays Bassa, et en feuilletant les chroniques de cette période, il revient au fil des pages, les noms tels :

 

-IKONG I YAP

-NDONG BAKENG

-KUMAYA

-MBOME PEP

-BITJOKA BI TUM

-HIAK NKONGA

-MAYI MA MBEM

-MANGUELE MA YOKO

-BIMAI

-MBOM I KENG

-TOKO NGANGO

-MATIP MA DOMBOLL

-BALEMA

       On a souvent réduit et sans doute à tort , le rôle de ces personnages à des simples agents recruteurs pour les travaux forcés dans les plantations ou la construction de la ligne de chemin de fer. Mais les faits prouvent que beaucoup de ces chefs étaient de véritables visionnaires , conscients des enjeux de la formation , donc du développement économique. N hésitant pas à envoyer les dignes fils de leur collectivités dans les centre de formation gérés par les missionnaires ou les entreprises. D où sortaient des Métreurs, des Maçons, des Charpentiers, techniciens en génie mécanique etc...