MBOG BASSA : Symbolique des Couleurs

Au même titre que la matière, les couleurs revêtent une importance particulière chez les Bassa. Cette symbolique des couleurs est une œuvre du prestigieux ordre initiatique et symbolique des sept rayons d or du serpent d eau-Um. Les couleurs ,chez les Bassa ont au fil de l histoire acquis des forces positives ou négatives et qui peuvent être à l origine de certains interdit religieux du monothéisme nyambéisme. Le plus difficile est d’en extraire la signification ainsi que le sens profond des différentes associations de couleurs.

 

L’ analyse des couleurs est primordiale chez les Bassa. La couleur fournit la première information sur un objet, bien avant le poids, le matériau et la forme. Rien que par la couleur on sait ce qui est avarié, en décomposition, ce qui mûre, et même parfois ce qui est acide ou sucré. C est peut être pour cette raison que ces couleurs sont parfois improprement désignés par les objets qui en caractérisent le mieux la couleur.Le vert par exemple est désigné par yoyima (le gazon) , le jaune par litjèè (l œuf sous entendu le jaune).Mais ces différentes dénominations sommaires ne sont pas académiques


 

Le Vert - Suwa

C’est la première couleur chez les Bassa. Elle symbolise, la Vie , la Renaissance. Elle représente en général l’Espoir. Elle est aussi le correspondant du monde végétal et en possède une autre équivalence pour les planètes. En général c’est une couleur perçue positivement.

Le Noir – Hinda ou Langa

C’est la couleur initiale, elle représente la matière primitive. La mère de toutes choses. Elle est le synonyme de l’absorption intégrale. Elle symbolise le domaine des connaissances sacrées, car impénétrable au profane. C’est une couleur positive.Sans doute la plus positive de toutes.

le Rouge – Koyopp

C’est la couleur de la passion, de la nervosité, et des excès. Elle représente aussi la couleur du sang, liquide vital. Sa perception est ambivalente. Mais c’est son association avec d’autres couleurs qui détermine sa véritable vibration.

Le Jaune -Mahoh Mahoh

C’est la couleur de l’or, du brillant. Elle rappelle l’opulence, la richesse évident une certaine insolence , insouciance et extravagance

L Orange-Mahoh

Sa symbolique n est pas très éloignée de celle du jaune, dont on voit la nette ressemblance au niveau de la désignation

Violet- Djiibè

Couleur relevant de la médecine et de l artisant textile.

Le Marron- Kuna

Evoque parfois la maturation, parfois la décomposition

 

Bleu -Mandutti

Couleur de transition, le bleu unit le monde des vivants à celui des divins. Lavôute céleste bleue est le parcours que doit accomplir tout initié ou défunt avant d atteindre le sacré.

Blanc-Puba

Couleur qui évoque l innocence mais aussi le vide , le manque. Elle indique chez le Bassa, tout ce qui est profane, accessible à tout le monde.C'est surtout la couleur de la mort et des revenants, du deuil. Mais son association avec d autres peut à certains égards devenir bénéfique ou explosif .Et particulièrement l association du blanc avec le Noir ou le rouge. Ces trois fréquences ayant une très forte symbolique  dans la quasi -totatilité des sociétés humaines


Comme nous l avons mentionné plus au haut les couleurs comme leur arrangement ont une explication chez les Bassa. Dans une assemblée par exemple, les couleurs portées par les différents interlocuteurs renseignent sur leur état d esprit et leurs objectifs réels, malgré les dissimulations liées à lart oratoire.De même la proximité des couleurs, l' ordre d agencement ausssi bien parmi l assistance que les dirigeants, permettent d estimer le rendement et les résultats qui surviendront dans cette assemblée ou toute autre équipe de travail.

I kété li nyang

Francis

Bibliographie

Savoir social du peuple Bassa-Pr Mboui

Bassa du Cameroun-Cahier d outre-LM Pouka

Etre Pouvoir et Génération-Pr Ndebi Biya

Monographie sur la nationalité Bassa-Pr Dika Akwa

Sources orales

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir