MBOG BASSA: Die Sprache der Basa in Kamerun

     Objet scientifique dès les premières heures de la colonisation, la langue Bassa est sans doute, l une des plus étudiées au Cameroun.

    Mais cette étude, au début, ne fut pas l' œuvre des scientifiques. Les premiers missionnaires, ambitieux et soucieux de convertir les âmes pour leur salut , avaient entrepris de traduire les saintes écritures en langues africaines. Mais pour ce faire , il fallait acquérir une bonne maîtrise de ces langues. C est en remontant l Histoire et les travaux de recherches que l on arrive à découper l évolution de la langue Bassa en plusieurs périodes. La date de 1472-1500 marquant le début du grand bouleversement dans le Sud Cameroun : avec l' introduction des produits européens, et le début de la traite négrière. Mais retenir la seule la date de 1472, reviendrait à ignorer les influences mutuelles qui existaient déjà entre les différentes langues : Mumen,le Ngumba, Le Nyassa etc...

    Mais, en définitive, dans l ensemble , malgré ces influences, la densité de population très faible, le milieu forestier rendant les communications difficiles, le peuple Bassa, par ses instances politiques, et principalement le Gwa-Mbok, a réussi dans une grande rigueur et dignité à conserver l unité de la langue, qui à l instar du peuple n a pas été fragmenté. Et cette hantise de la fragmentation, cette obsession de l'unité linguistique, se manifeste constamment dans notre quotidien : Qui n'a jamais été vertement repris par un ainé lorsqu il commet une faute de grammaire ou de vocabulaire?

Si on dresse un répertoire des ouvrages concernant la langue bassa , certains reviennent systématiquement dans cet inventaire

 

TITRES

Auteurs

Année de parution

Eléments du droit coutumier Bassa

J. Kohler

1896

Die Bassa Sprache

Rosenhuber

1908

Die Sprache der Basa in Kamerun

G.Schurle

1912

Basa-Sprache; mit einem Absluss

 

von P. Herrmann Nekes

1914

Die musikalischen Töne in der Basa-Sprache; mit einem Absluss

von P. Herrmann Nekes-Skolaster,P.Hermann-1914

1914

 

Basa-Märchen und Rätsel

 

Ziegler et Scheibler

 

1914

 

Liké likeke

Njom Bitjoga

1923

English-Bassa dictionnary

G. Schwab

1924-1ère version

1932-2ème version

The Basaa language: some helps and suggestions-1957

 

IMRIE

1957

-Nexus et Nominaux en Bassa

-Je parle basaá: manuel d'initiation au basaá en 265 cycles-1975 en collaboration avec Moretton Rebecca

-Les tons en Bassa -1964

-Etc...

 

Bot Ba Njock

1962, 1964, 1970

-Système tonal en Basa- 1993

-Le Bassa parlé à Omeng-1984

-Etc...

 

Kody Bitjaa

1984,

1993

-Le Bassa par la Grammaire-1971

-Le bassa par la grammaire-Manuel des classes de 6è et 5è-1971

-Etc..

 

Francois de Gastines

Koki Ndombo

Lemb

1971

-Contribution à l Etude phonologique du parler bassa typique-1965

 

Mboui Joseph

1965

Etc...

Etc...

Etc...

                         

Eléments du droit coutumier Bassa - 1896

J KOHLER, pionnier de l Anthropologie juridique,Eminent Chercheur à L université de Berlin, qui s intéressait alors aux sociétés africaines et amérindiennes, avait dressé un questionnaire ethno-culturel précis sur certaines sociétés.Ce Questionnaire couvrait tous les aspects de la vie sociale des Bassa. De la naissance au décès, en passant par le mariage , les travaux agricoles. Haessig , Révérend Modérateur de la mission de Sakbayemé, aidé par d autres, fut chargé d y répondre.

English -Bassa dictionnary – 1ère version1924-2ème version1932

Ecclésiastique et Universitaire,Le Révérend pasteur George Schwab, de la mission presbytérienne américaine, professeur de lettres, fut Inspecteur pédagogique pour l Enseignement protestant.Son attachement au principe de l Education pour tous et en particulier pour les jeunes Africains a été reconnu par le Clergé et les Elites du Consistoire Sanaga (ancien format) qui n ont pas hésité d attribuer son nom, à un collège qui fut l' un des joyaux de l Education nationale au cameroun : Le collège presbytérien Georges Schwab.(Sakbayémé puis transféré à Edéa).

Die Sprache der Basa in Kamerun-1912

Ouvrage majeur pour tous ceux qui s intéressent à l' Etude de la langue Bassa. Il fut édité en 1912.Le titre exact est : Die sprache der Bassa in Kamerun Grammatik und woterbuch.Ouvrage de George Schurle, il apparaît à ce jour comme la plus complète des études sur la langue Bassa pendant le protectorat allemand.

 

                                  

 

     Quel est l intérêt de dresser un tel inventaire ? Répondre à cette question nous permettrait d aborder concrètement le cœur du problème.

      La force de la culture africaine est son caractère humaniste, harmonieux et hautement spirituel. Mais à coté de ces forces il y a le coté oral qui nous nous a pas permis de conserver intégralement nos connaissances. Mais la civilisation orale signifie t elle absence d' Ecriture ? L' accès au savoir dans la civilisation africaine rélève de l initiation. L initiation qui fait appel à des paramètres autres que la simple habilété, aptitude intellectuelle. Les valeurs morales étant en général primordiales, car on ne pourrait confier de secrets au premier venu sans s' assurer de sa moralité. A cet égard , il apparaît donc que l initiation comme principe de transmission état une arme à double tranchant : D un coté , elle préservait les connaissances qui étaient concentrées entre les mains d une élite ayant une moralité rigoureuse. Mais d un autre côté, l initiation exclut, les candidats sur des critères autres que le raisonnement habilité intellectuels. Il s ensuit que les connaissances furent bien conservées mais furent elle tout autant affinées améliorées, développées ?

                       

De nombreux mystères entourent encore la langue Bassa, la recherche scientifique s interroge sur plusieurs points en ce qui concerne la langue bassa :

-Cette langue a t elle 3 ou 5 tons ?

-Appartient elle à la famille des langues dites bantu ?

    Comment la Science pourra t elle évoluer si les travaux des premiers chercheurs, des pionniers restent inconnus des jeunes. On sait combien les tradi-praticiens de l ancienne époque, préféraient souvent emporter les formules chimiques de leur préparation que de la partager et transmettre à leurs jeunes apprentis . N est il pas urgent et important de mettre sur pied un base de données, une sorte de bibliothèque numérique où les jeunes Chercheurs pourront consulter les ouvrages indispensables à leurs recherches. Et quels moyens les peuples africains possèdent ils pour mettre au pied une telle bibliothèque ?

       Il est évident qu une telle entreprise ne peut pas être réalisée dans le simple cadre du bénévolat, même si ce dernier pourra y participer activement. Les dynamiques associations culturelles telles le Mbog Liaa, Le Koupé, Le Ngondo,Mbog-Bassa, Actem, Mbam Art, Mouvement Ekang( Fang-Beti)dont les leaders, très souvent de brillants Chercheurs et intellectuels, devraient prendre des initiatives fortes dans ce sens(1). La sauvegarde et la réhabilitation de nos traditions et coutumes, technologies passe par l éducation, et la formation qui ne se feront plus impérativement dans une salle de classe ; surtout avec le développement des nouvelles technologies de l information et de la communication.

 

Nous mettons gracieusement à la disposition des adinautes, le livre :

Die sprache der Basa in Kamerun,

Grammatik und woterbuch

Georg SCHÜRLE - 1912

Ouvrage majeur sous la colonisation allemande. Le fichier étant volumineux pour notre base de données, nous avons été obligés de le scinder en trois parties. Trois parties qu' on pourra facilement fusionner après téléchargement. De nombreux logiciels en freeware et shareware existent pour mener à bien cette opération de fusion: PDF creator, smallpdf,etc..

 

 Afficher die_sprache_der_basa_in_kamerun_1

Afficher die_sprache_der_basa_in_kamerun_2

Afficher die_sprache_der_basa_in_kamerun_3

 

 

 

I kété li nyang

Francis

(1) Dans le Respect des droits d Auteur

 

 

 

 

Commentaires   

 
0 #1 Neuville 22-10-2017 21:36
Bonjour,

vous savez s'il y a un moyen de se procurer "le basa'a par la grammaire" ou une version numérisée ? Ce doc est exceptionnel mais hélas en allemand ... ;)

Cordialement

hn
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir